Un comité de réfugiés mis en place au SJR pour une une approche plus inclusive.

16 avril 2024

Related: Canada

Dans un engagement envers les principes démocratiques et la prise de décision inclusive, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a mis en place une initiative novatrice: un comité de réfugiés. Cette structure, placée sous l’égide de l’accompagnement pastoral, vise à offrir aux réfugiés un espace démocratique, favorisant la prise de décision collective et assurant leur inclusion active dans les processus qui ont un impact direct sur leur vie.

 

 

Le Service Jésuite des Réfugiés reconnaît l’importance de donner du pouvoir à ceux et celles directement touchés par le déplacement. Le comité de  réfugiés, coordonné par Rocky Robenson dans le cadre de l’accompagnement pastoral, sert de plateforme où les réfugiés eux-mêmes jouent un rôle central dans la formulation des politiques et la prise de décisions qui impactent l’ensemble de la communauté.

Cette approche innovante reflète un engagement à non seulement fournir un soutien, mais aussi à amplifier les voix de ceux ayant des expériences vécues. Le comité vise à garantir que les politiques et initiatives mises en œuvre par le SJR répondent non seulement aux besoins des personnes réfugiées, mais reflètent également leurs perspectives diverses.

 

Les personnes réfugiées sont des partenaires de notre mission. Elles veulent aussi aider d'autres personnes réfugiées comme elles. Leur engagement est remarquable ! Au SJR, nous voulons que les décisions soient prises avec, pour et par les réfugiés.
Rocky Robenson

Une des caractéristiques clés du comité de réfugiés est son emphase sur l’inclusivité. Les membres sont encouragés à partager leurs points de vue uniques, puisant dans leurs expériences variées. Cette approche inclusive renforce le sentiment de communauté et de responsabilité collective, favorisant un environnement collaboratif dans lequel les décisions sont prises. Le Comité des Réfugiés témoigne de l’engagement de l’organisation envers l’autonomisation et l’inclusivité.

En offrant un espace démocratique aux personnes réfugiées pour participer activement aux processus de prise de décision, le SJR garantit que les personnes qu’il sert ne sont pas seulement des bénéficiaires de l’aide, mais des participants actifs dans la définition de leur destin. Ce modèle pourrait servir d’inspiration pour les organisations travaillant dans le domaine du soutien aux réfugiés, mettant en lumière le potentiel transformateur d’amplifier les voix de ceux directement touchés par le déplacement.