Apprendre à reconstruire sa vie au Canada en tant que personne réfugiée : un défi significatif

23 juin 2024

Dans le cadre du programme de parrainage, le SJR met tout en œuvre pour que les personnes réfugiées arrivent en toute sécurité au Canada. Une fois les formalités habituelles accomplies et l’arrivée des réfugiées programmée, l’équipe du SJR se rend à l’aéroport pour accueillir les réfugiés. Amir est l’un d’entre eux. Originaire de l’Erythrée, ce jeune homme de 23 ans est arrivé au Canada il y a quelques mois fuyant les persécutions dans son pays d’origine.

Son parcours pour atteindre le Canada a été long et difficile, marqué par des épreuves qui ont forgé sa résilience. Maintenant qu’il est au Canada, de nouveaux défis l’attendent. Bien qu’il ait  quelques connaissances de base en anglais, communiquer en français est encore un défis pour lui. Dans ses interactions quotidiennes, sa recherche de logement  ou l’achat de produits de première nécessité il ressent les limites liées à la connaissance de la langue au Québec.

Ici, tout le monde me parle en français, et tout est écrit en français, ce qui n'est pas facile, surtout lorsque je dois prendre le bus et me déplacer. J'ai toujours un peu peur. Au début, je me perdais tout le temps. Mais maintenant, ça va.
Amir

L’adaptation à une nouvelle culture et à un environnement inconnu est également un défi majeur pour Amir. Les coutumes, les normes sociales et les attentes peuvent différer considérablement de celles de son pays d’origine, ce qui peut entraîner des malentendus et des moments d’adaptation difficiles.

Sur le plan administratif, Amir doit s’engager dans des démarches complexes pour accéder aux services sociaux et de santé, et commencer à reconstruire sa vie au Canada. Les procédures peuvent être déroutantes, surtout si Amir n’a pas une compréhension approfondie du système juridique et administratif canadien. L’intégration sur le marché du travail canadien représente également un défi majeur pour Amir. Les barrières liées à la reconnaissance des qualifications étrangères et l’acquisition de nouvelles compétences professionnelles peuvent rendre difficile l’ accès à un emploi stable et bien rémunéré. Le soutien communautaire et gouvernemental devient crucial pour Amir. Les organisations locales, les centres d’accueil et les programmes d’intégration peuvent jouer un rôle essentiel dans son parcours d’adaptation en lui fournissant des ressources, des conseils et un réseau de soutien.

Malgré ces défis, Amir a également l’opportunité de construire une nouvelle vie au Canada, où la diversité culturelle est célébrée. Avec le temps, l’aide appropriée et sa propre détermination, Amir est certain qu’ il pourra  surmonter ces obstacles pour s’intégrer pleinement dans la société canadienne.